DEMARCHE

Jérôme Pergolesi aime interroger la perception des sens, la mémoire, les souvenirs.
Dans ses œuvres, où la nature est omniprésente, chaque objet est détourné, recomposé,
comme un poème visuel. Il associe la photographie à la peinture et construit des paysages hybrides où la couleur abstrait le réel, le transcende, lui donne un autre éclairage.

L’artiste crée ainsi une mise en abîme iconographique qui questionne le sens même du paysage
et de l’espace. Les nuances des tons se jouent des informations données par l’image et invitent au rêve. L’expression plastique, très graphique, remplit le cadre, le déborde.
L’image se fond dans un décor, un composite numérique, et donne à voir un univers onirique
et personnel. Pas de lieux réellement tangibles, une profondeur de champ minimale,
l’espace composé révèle sa propre identité. (Texte : B. Kiffel)